Introduction

Les pièces en caoutchouc passent bien souvent inaperçues. Leur coloration, bien souvent noire, et leur taille les confinent dans un rôle très discret. Elles assurent le plus souvent des fonctions très techniques et ne sont que très rarement utilisées pour produire des pièces décoratives.

De par la combinaison de ses différentes propriétés (élasticité, étanchéité, amortissement), de sa capacité à être utilisé dans de larges plages de température et dans des environnements agressifs, les applications du caoutchouc sont extrêmement nombreuses. Ces applications concernent aussi bien le monde industriel que le domaine du grand public. Parmi les secteurs clients, l’automobile-transport absorbe plus de 80 % de la valeur de la production des industries de la transformation du caoutchouc en France.

Les principaux débouchés de l’industrie de la transformation du caoutchouc en France :

  Automobile / Transport	81% 
  Equipement industriel	7% 
  Grand public	5% 
  BTP (bâtiments et travaux publics)	3% 
  Hygiène / médical	2% 
  Colles et adhésifs	1% 
  Autres	1% 

1. Utilisations du caoutchouc naturel (Natural Rubber (NR))

1.1. Caoutchouc vulcanisé

1.1.1 Matériau étanche à l’air, à l’eau et au bruit

Les applications utilisant cette propriété vont se multiplier au cours du XIXème siècle et vont révolutionner la vie quotidienne. En effet, suffisamment imperméable aux gaz, il est utilisé pour la fabrication de tuyaux transportant de l'air, des aérostats, des balles et des coussins. La résistance du caoutchouc à l'eau et à la plupart des produits chimiques liquides en fait un produit adapté pour les vêtements de pluie, les équipements de plongée, les tuyauteries en chimie et en médecine, les revêtements de réservoirs et les équipements de transformation de liquides.

1.1.2 Amortissement / antivibratoire :

La flexibilité du caoutchouc est souvent mise à profit pour les tuyaux, les pneus et les rouleaux intervenant dans de nombreux appareils; des essoreuses domestiques aux presses d'imprimerie. Son élasticité est adaptée à la réalisation de différents systèmes d'absorption des chocs et de diminution des vibrations. Ainsi, le pneumatique amortit des irrégularités de la route en assurant le confort du conducteur et des passagers. Il encaisse les déformations provoquées par les obstacles et les inégalités du sol.

Dans le domaine automobile, les pièces amortissantes ne se limitent pas aux seuls pneumatiques. Les différentes pièces antivibratoires (supports moteurs…) permettent de filtrer les vibrations en provenance du moteur ou des organes de liaison au sol.

Les propriétés antivibratoires des pièces en caoutchouc sont également utilisées dans le domaine des travaux publics : appuis de pont, plots antisismiques...

1.2. Caoutchouc non vulcanisé

Par rapport au caoutchouc vulcanisé, le caoutchouc non vulcanisé a peu d'utilisations : pour les mortiers, les adhésifs, l'isolation, les bandes subissant des frottements et sous forme de crêpe, pour les couvertures isolantes et les chaussures.

2. Utilisations du caoutchouc synthétique

Ses utilisations sont les mêmes que celles du caoutchouc naturel, dont les qualités restent cependant inégalées.

3. Caoutchouc naturel vs Caoutchouc synthétique

Ces deux filières de production sont à la fois concurrentes, mais aussi, et de plus en plus, complémentaires.

Si les caoutchoucs naturels sont difficilement remplaçables pour certains usages (pneumatique avion ou poids lourd, support moteur, préservatif...) par des synthétiques, l’inverse est également vrai. En effet, les caoutchoucs synthétiques ont certaines propriétés que n’ont pas "les naturels" et vice-versa.

Un produit fini complexe comme le pneumatique est constitué de différentes qualités de caoutchouc. Le Butyl est présent dans le revêtement intérieur assurant par son imperméabilité l’étanchéité à l’air. Le NR (Natural Rubber) se retrouve dans la carcasse et les ceintures (collant et cohésion à cru, moindre échauffement en service) ; il est associé aux BR et SBR (Butadiène / Styrène Butadiène Rubber) dans la bande de roulement et les flancs (adhérence, résistance à l’usure et au déchirement).

Le choix entre ces deux grandes familles de caoutchoucs s’effectue également sous l’influence du jeu économique. En fonction des prix respectifs, les transformateurs substitueront, si l’application le permet, du "naturel" au "synthétique" ou inversement.

Sources

http://www.lecaoutchouc.com/fr/mon/index.asp?f=mon00.asp

http://www.thecanadianencyclopedia.com/index.cfm?PgNm=TCE&Params=f1ARTf0006996

http://wapedia.mobi/fr/%C3%89lastom%C3%A8re

http://fr.wikipedia.org/wiki/Latex_(botanique)

http://www.narviflex.be/frans/transport_rubber/HistoiredeCaoutchouc.htm