Les plastifiants et les rétenteurs d'eau

1) PLASTIFIANTS/REDUCTEURS D'EAU

« Adjuvants qui, sans modifier l'ouvrabilité, permettent de réduire la teneur en eau d'un mélange de bé­ton donné, ou qui, sans modifier la teneur en eau, augmentent l'ouvrabilité, ou qui produisent les deux effets à la fois ».

La consistance du béton est fonction de la nature et de la forme des granulats, du ciment, du pourcentage d'eau et de la formulation du béton lui-même. Cette consistance est primordiale pour la qualité du béton final puisqu'elle conditionne sa compacité en place et dès lors sa résistance et sa durabilité.

Les plastifiants/réducteurs d'eau permettent de réduire le frottement interne entre les différents consti­tuants suite à leur double action qui consiste à :

  • abaisser la tension superficielle de l'eau
  • séparer les particules fines.

Leurs molécules sont adsorbées à la surface des grains de ciment entraînant une sorte d'enrobage qui conduit à une lubrification de l'ensemble et à une diminution du frottement interne. Suivant leur dosage, ils peuvent se comporter en agents modificateurs de la prise et du durcissement.

Un plastifiant/réducteur d'eau permet soit de diminuer la quantité d'eau à consistance constante soit de rendre un béton plus fluide. L'utilisation d'un plastifiant/réducteur d'eau permet de réduire la teneur en eau de 5 à 15 % (pour une même ouvrabilité).

Ces produits contiennent des lignosulfonates, sous-produits de la fabrication de la pâte à papier, des savons de résine, des polymères hydroxylés ou encore des acides carboxyliques.

Avant de passer à l'utilisation de ces adjuvants, il est indispensable de connaître la durée des effets escomptés et l'influence qu'ils peuvent avoir sur le temps de prise ainsi que sur la teneur en air du mortier ou du béton par des essais" de convenance.

2) SUPER PLASTIFIANTS/ HAUTEMENT REDUCTEURS D'EAU

Possédant les mêmes propriétés de base que les plastifiants/réducteurs d'eau, les superplastifiants/ hautement réducteurs d'eau s'en distinguent par leur efficacité, leurs modalités d'utilisation, leur composition chimique et la durée de leur action.

A consistance égale, il est possible de réduire la teneur en eau jusqu'à ± 30%, ce qui permet la production d'un béton très performant. C'est la raison pour laquelle ce type d'adjuvant est un constituant à part entière des bétons à hautes résistances.

A teneur en eau constante, ces produits rendent aussi possible la fabrication d'un mélange très fluide, ce qui peut faciliter, par exemple, le bétonnage de pièces très complexes ou fortement ferraillées. Outre ces applications extrêmes, une utilisation « intermédiaire » de ces adjuvants conduit à des mortiers, bétons et coulis à la fois plus ouvrables et de qualité supérieure.

Contrairement aux autres adjuvants, les superplastifiants/hautement réducteurs d'eau, doivent être ajoutés après un premier temps de mouillage et de malaxage. Souvent additionnés juste avant la mise en oeuvre du béton, on leur assure de cette manière une action optimale et l'on profite alors pleinement de la durée d'action du produit limitée en général à 30 minutes. Certains nouveaux superplastifiants permettent cependant de rallonger ce délai et d'incorporer l'adjuvant en centrale de béton prêt à l'emploi.

Ces types d'adjuvants sont des polymères le plus souvent de synthèse à poids moléculaire assez élevé nécessaire pour qu'il y ait adsorption du produit sur les grains de ciment.

L'action des superplastifiants/réducteurs d'eau dépend de nombreux facteurs : nature et dosage du produit, origine et dosage du ciment, composition du béton, teneur en éléments fins, ouvrabilité de départ. Des essais de convenance avec les matériaux et dans les conditions de chantier sont donc nécessaires pour déterminer le dosage optimal à retenir.

Il faut être particulièrement vigilant en ce qui concerne les effets secondaires tels que l'allongement du temps de prise et l'augmentation de la teneur en air occlus.

Exemple de produit :

Commentaire : on voit sur la photo que ça facilite le bétonnage des pièces ferraillées.

3)RETENTEURS D'EAU

« Adjuvants qui réduisent la perte d'eau en diminuant le ressuage ». Ces adjuvants dont la fonction principale est de créer une rétention d'eau à l'intérieur des mortiers et bétons permettent d'améliorer la stabilité et l'homogénéité des mélanges. Les produits les plus utilisés sont des dérivés de la cellulose qui augmentent la viscosité de l'eau.