Introduction

Un isolant est un matériau qui limite les échanges de chaleur entre 2 systèmes.Ce qui caractérise un bon isolant est, d'une part, sa résistance thermique (R) et, d'autre part, sa conductivité thermique (λ). Plus R est grand et λ est petit, plus le matériau est un bon isolant. En effet, λ représente la conductivité thermique et R la résistance thermique, donc R mesure comment un matériau résiste au passage de la chaleur.

Or, nous verrons ci-après que les fibres de textile recyclées, appelées métisse, possèdent ces caractéristiques. Alors, dans ce cas, pourquoi ne pas s'isoler avec des jeans en coton et des pulls en laine? Cette idée, toute simple et écologique, n'avait pour autant jamais été concrétisée avant Le Relais(réseau d'entreprises à but socio-économique). C'est comme ça que Le Relais va donner une seconde vie à vos vêtements voués à l'incinération. C'est ainsi que Métisse est né.

Composition

Métisse est en réalité composé de:

Matière premièrePourcentage
Coton70%
laine et acrylique15%
polyester(liant)15%

On constate donc que Métisse est composé de 85% de fibres recyclées. Sa densité pourra varier entre 25 et 75 kg/m3. Plus sa densité sera grande, plus le pourcentage en laine augmentera au détriment du coton. L'isolant renfermera dès lors moins d'air et constituera une barrière plus forte contre le son et la chaleur et sera donc adapté en période estivale. Pour le confort d'hiver, on privilégiera une densité plus faible, car cela signifiera présence d'une plus grande quantité d'air, gage d'une meilleure isolation. La meilleure isolation est bien souvent un mélange de densités.

Mais comment obtenir Métisse?

Effilochage

Nappage et thermoliage

Après collecte et tri des vêtements selon la matière(lots homogènes de produits en coton ou en laine/acrylique), les textiles sélectionnés sont effilochés, afin de retirer tout corps étranger. Les fibres obtenues sont mélangées à des fibres polyester thermofusible. Le tout sera monté à 170°, afin que les fibres textiles s'agglomèrent de façon homogène emprisonnant l'air, afin d'octroyer à Métisse ses propriétés isolantes.On obtient enfin le panneau ou le rouleau désiré.

Propriétés et caractéristiques.

PropriétésValeurs
conductivité thermiqueλ = 0.039
résistance traction parallèleF max = 10.9N
résistance traction longitudinaleF max = 11 kN/m2
capacité d'absorption d'eauWp = 6.66kg/m2
absorption acoustiqueαw = o.85
  • Le principal avantage de Métisse est le fait que c'est un excellent isolant, grâce à sa faible conductivité thermique.
  • Suite à des tests de traction, on remarque que Métisse est de 3 à 300 fois plus résistant mécaniquement que des laines minérales. De plus, il est un des rares isolants à reprendre 100% de son épaisseur après compression, et ce, dans un laps de temps faible(une petite heure). Cela garantit une limitation des phénomènes de tassement et donc, une performance d'isolation dans le temps.
  • Plusieurs tests attestent que Métisse, grâce au coton, peut absorber plus ou moins 25% de son poids en eau et retouver naturellement son λ 24h après immersion. De plus, il retrouvera 100% de son épaisseur après séchage et donc, 100% de ses performances. Ces caractéristiques sont le signe de la haute capacité de régulation de l'hygrométrie intérieure des bâtiments.
  • Le coeficient d'absorption acoustique (α) caractérise la capacité du matériau à absorber les sons, donc plus α est grand, plus l'intensité acoustique incidente est absorbée par le matériau. Or, avec son α de 0.85, Métisse détrône les autres isolants qui se situent autour de 0,5.
  • Malgré que Métisse est un matériau inflammable, il ne présente pas de risque supplémentaire pour l'homme lors d'un incendie ,car il ne dégage pas de fumées toxiques.
  • Enfin, à environ 10 euros HT/m2, il est parmi les moins chers des isolants écologiques. Isolants écologiques ,car Métisse a en effet une faible empreinte écologique. La matière première est récupérée et transformée à 100%. Matière première qui ne se retrouvera pas à la décharge ou incinérée, on parlera alors de "coût écologique". De plus, les fibres le composant sont à 85% des fibres recyclées. La fabrication de Métisse ne consomme que peu d'énergie. En effet, seule l'énergie servant au fonctionnement des machines et au four à faible température intervient. La production de pollution est due uniquement au gazoil des camions de ramassage et au transport du produit fini ,car la collecte, le tri et l'effilochage se font au même endroit.
  • Comme Métisse est commercialisé depuis janvier 2007, on ne saurait pas lui attribuer une durée de vie précise. Mais on peut toutefois se baser sur deux critères pour estimer cette durée de vie:

Premièrement, les fibres de coton, d'acrylique et de laine effilochée et thermolisée ont déjà fait leur preuve depuis un demi-siècle dans plusieurs domaines allant de l'industrie automobile à l'isolation des conduits de chauffage, en passant par la matelasserie.

Deuxièmement, suite à plusieurs tests, on sait que Métisse réagira bien face à l'humidité, face à la compression, et ce matériau possède une bonne résistance physique: pas de déchirement,ni d'effritement des fibres et une bonne tenue en pose verticale.

Application

Le domaine d'application est varié. Il va de l'isolation thermo-acoustique des murs extérieurs et intérieurs, du plancher, des combles à la sous-toiture et toiture.On fera varier les épaisseurs selon le type de construction:

                                        * 100 à 120mm d'isolant en murs extérieurs et planchers

                                        * 50mm en cloisons intérieures

                                        * 200mm en toitures

On fera égalenent varier la densité selon la propriété recherchée.

Pose de Métisse

Métisse se pose comme un isolant "classique", selon les règles de l'isolation des bâtiments. Ces règles permettent d'optimaliser les performances de Métisse et sa durabilité dans le temps.

  • lame d'air ventilée

Il faut toujours aménager une lame d'air ventilée d'environ 2 cm, afin que l'isolant puisse assurer la régulation de l'hygrométrie du bâtiment. En effet, cette partie, située entre la paroi extérieure et l'isolant, permet la migration de la vapeur d'eau et évitera tout point de rosée responsable de la condensation de la vapeur d'eau.

  • frein-vapeur

L'utilisation du frein-vapeur est également nécessaire, afin de répartir la vapeur d'eau de façon homogène et réguler sa migration via l'isolant Métisse. Il faudra effectuer sa pose en évitant soigneusement de le percer, ce qui engendrerait un chemin facilité pour l'évacuation de la vapeur d'eau.

  • paroi respirante

Loi qui prône le fait que le pare-pluie doit être 5 fois plus perméant(aptitude d'une membrane ou d'une surface à laisser passer la vapeur d'eau) que le frein-vapeur. Et ce, afin d'éviter la condensation sur la paroi extérieure et donc, la formation d'un point de rosée.

  • compression du produit

En cas de compression du produit, celui-ci perdrait ses propriétés isolantes dues à l'air emprisonné dans le produit. Mais d'un autre côté, afin d'éviter au maximum les ponts thermiques et d'épouser parfaitement la forme des montants, on privilégiera des endroits légèrement plus étroits que le produit qu'ils accueillent.

Donc, l'isolant Métisse devra être posé dans un endroit sain, sec et ventilé, en respectant les conditions ci-dessus.

De plus Métisse se prête à tout type de pose: rails métalliques,ossature bois,... Il est très facile et agréable à poser, en raison de sa souplesse d'une part, et de sa rigidité d'autre part. Enfin, un simple couteau à isolant suffit pour obtenir une coupe propre et rapide.

Sources

http://www.lerelais.org/IMG/pdf/FAQ_Metisse.pdf

http://www.lerelais.org/-Conseils-de-pose-.html

http://www.lerelais.org/IMG/pdf/FT0925kg.pdf