Introduction



Ce paragraphe va s'intéresser à l'utilisation de la laine dans l'isolation de bâtiment. Il existe différents types de laine et ils vont être parcourus ci-après. Nous retrouvons: la laine de mouton, la laine de roche et la laine de verre. Tous ces types de laine sont de bons isolants mais n'ont pas tous les mêmes caractéristiques.

Comme expliqué au paragraphe Le textile en isolation: introduction, un isolant est caractérisé par un λ et par un R. Nous verrons plus loin que tous les types de laine ont de bons coefficients en ce qui concerne l'isolation.

La laine de mouton



Les produits de la tonte sont tout d'abord lavé au savon et à la soude. Ils sont ensuite traités avec un produit anti-mites. Après le séchage et la compression, la laine peut être utilisée telle quelle en vrac pour l'isolation des combles ou elle peut être cardée, ce qui signifie qu'on la démêle en séparant et en alignant tous les brins dans le même sens et qu'on lui ajoute une certaine quantité de fibres synthétiques (10 à 15%). Et enfin, la laine est conditionnée en rouleaux et prêtes à être vendue. Contrairement aux idées reçues, la laine de mouton n'attire en aucun cas les rongeurs. En effet, sa capacité à se rétracter empêche les rongeurs de creuser des galeries et d'ainsi se créer un habitat bien confortable.

Caractéristiques


La laine de mouton possède de très bonnes caractéristiques :

  • elle est un très bon isolant, en effet elle possède un coefficient de conductivité thermique qui est faible (λ=0.035), ce qui permet de limiter l'épaisseur d'isolant à 16cm.
  • elle est hygroscopique. La laine de mouton peut absorber et relâcher jusqu'à 33% de son poids en eau sans diminuer ses propriétés d'isolant. Elle est également un très bon régulateur de vapeur d'eau.
  • elle est résistante au feu. En effet, elle ne s'enflamme qu'à partir d'une température de 560°C.
  • elle est légère, une densité de seulement 20kg/m2. De plus, elle est facile à poser même dans les charpentes non régulières car elle est compressible.
  • par contre, le prix de la laine de mouton n'est pas encore très bas. En effet, étant donné la distance entre les lieux de production et de traitement de la laine, le coût est assez élevé (entre 10 et 15€ du m2).
  • sa durée de vie en tant qu'isolant est prévue pour 50 ans.

Domaines d'application et pose


La principale utilisation de la laine de mouton est bien entendu l'isolation en toiture. Mais elle peut également être utilisée comme isolant entre le plafond et le sol de l'étage précédent ou encore comme isolant dans les murs. Les rouleaux se présentent sous une épaisseur variant de 8 à 10mm et d'une longueur pouvant aller jusqu'à 15m.

La laine de verre



Elle est fabriquée à partir de silice à la base desquels se trouvent du sable ainsi que des fondants ajoutés. La matière est tout d'abord fondue et ensuite fibrée. On obtient alors un réseau de fibres de fin diamètre qui emprisonnent l'air.
Suivant les méthodes de fabrication, la laine de verre est alors commercialisée soit sous forme de rouleaux, soit sous forme de panneaux lisses, rigides et très résistants.

Caractéristiques


La laine de verre possède aussi de bonnes caractéristiques dont certaines diffèrent de celles de la laine de mouton :

  • elle est facile à poser car souple et élastique. Elle s'intègre donc dans tous les types d'ouvrages.
  • elle est également un bon isolant thermique (coefficient de conductivité thermique λ=0,04).
  • elle est difficilement inflammable et par ailleurs, ne dégage aucune fumée toxique qui pourrait être nuisible pour l'homme et ne propage pas les flammes.
  • elle est non hydroscopique. En effet, si elle est mise en contact avec de l'humidité, elle perd toutes ses propriétés. C'est pour cette raison que les rouleaux de laine de verre sont recouverts d'un pare-vapeur (souvent une fine couche d'aluminium). Cependant, après séchage, elle retrouve les propriétés qu'elles possédaient avant d'être mouillée.
  • elle est aussi un bon isolant acoustique de par son élasticité, son pouvoir absorbant et dissipateur.
  • elle est parmi les isolants les moins chers du marché(aux alentours de 5€ du m2).
  • sa durée de vie est généralement de 50 ans sans aucun entretien.

Domaines d'application et pose


Les rouleaux ou panneaux de laine de verre servent à isoler les combles, les toitures, les cloisons ou encore les sols. C'est un matériau qui est très facile à poser (même pour un débutant) mais qui demande quand même certaines précautions lors de la pose. C'est en effet un matériau très irritant pour la peau. Il est donc vivement conseillé de porter des gants et un masque sur la bouche lors de la pose de la laine de verre; le nettoyage du chantier doit se faire avec un aspirateur, il ne faut jamais balayer de la laine de verre sinon on remue les particules.

pose sur toitpose sur murpose sur sol

La laine de roche



La laine de roche est issue du basalte. Le processus consiste à faire fondre la matière et à ensuite la rendre fibreuse. On ajoute ensuite des produits de collage et on obtient alors un matelas de fibres toutes emmêlées et emprisonnant de l'air. La laine de roche peut alors être commercialisée sous forme de rouleaux ou de panneaux lisses et rigides (tout comme la laine de verre).

Caractéristiques


Dans les grandes lignes, la laine de roche possède les mêmes caractéristiques et propriétés que la laine de verre:

  • elle possède en effet le même coefficient de conductivité thermique (λ=0,04).
  • elle est ininflammable et résiste bien au feu (jusqu'à 1000°C).
  • elle est également un bon isolant acoustique de par sa structure en alvéoles ouvertes qui contribue à absorber les ondes sonores et à atténuer le bruit contenu dans la pièce.
  • l'isolation en laine de roche n'est pas hygroscopique, en effet, la vapeur d'eau s'y diffuse sans s'y condenser.
  • cependant, la laine de roche a un prix moins élevé que la laine de verre. Les prix varient entre 3 et 5€ par m2 selon l'épaisseur de l'isolant.
  • les caractéristiques de la laine de roche ne s'altèrent pas avec le temps, elles se modifient simplement de façon minime et la durée de vie de l'isolant (tout comme la laine de verre) est de 50 ans sans entretient.

Domaines d'application et pose


Tout comme la laine de verre, la laine de roche s'utilise dans plusieurs domaine. Pour isoler les toitures, les murs ou les combles. Cependant, lorsqu'on isolera des planchers ou des toitures plates, on privilégiera la laine de roche à la laine de verre à cause de sa meilleure résistance mécanique.
En ce qui concerne la pose, la laine de roche se trouve sous les mêmes forme que la laine de verre : sous rouleaux ou panneaux rigides. De plus, la laine de roche peut être posée par insufflage. Cette technique consiste à amener la laine avec un tuyau sous forme de mousse et à la pousser dans les planchers ou les combles perdus.

Bibliographie


  • www.isover.fr/Produits/Materiaux-isolants/Les-laines-minerales-laine-de-verre-et-laine-de-roche/Verre-ou-roche
  • www.partenaire-europeen.fr/Actualites-Conseils/Energie/Developpement-durable/isolation-laine-de-mouton-20090305
  • www.batiforum.com/actualite.php?id=116
  • www.eco-logis.com/news12.htm
  • www.larenovation.ca/renover/isolation/pose-laine.html
  • www.voizo.fr/isolation
  • www.habitat-ecologique.be/index.php?page=78
  • www.fr.roxul.com/laine+de+roche/origine+et+propriA9tA9s+de+la+laine+de+roche