Auteur : Benjamin Lesenfants IG2 Ac


1.  Les fenêtres.

Quand on pense verre en construction, la première image qui vous vient a l'esprit c'est une fenêtre. Normal étend-donné qu'elles sont des éléments incontournables dans une construction ou l'on désire recevoir de la lumière extérieure.
Il y a 3 grandes sortes de fenêtre dans une habitation:

  • la fenêtre classique
  • la fenêtre de toit
  • la porte-fenêtre

Ces fenêtre ont un but commun, laisser entrer la lumière extérieur et de fait avoir une vue vers l'extérieur. De plus elles permettent l'aération des pièces où elles sont placées.

2.  Les vérandas.

La véranda est la solution privilégiée pour ajouter ou agrandir une pièce a une habitation, il va de soit que l'emplacement est important car le but premier de cette nouvelle pièce est bien sur laisser entrer le soleil.
Pour sa luminosité, mais aussi pour sa chaleur. La véranda grâce a l'effet de serre garde la chaleur en son sein, ce qui au début du printemps et en fin d'automne en fait un endroit très agréable à fréquenter et permet d'un peu réchauffer l'habitation.
Sur ce toit, on privilégiera un verre autonettoyant alors que les verres de façade seront plus tôt anti-chocs, tout cela dépend bien sur de l'environnement où la véranda est située

3.  Les toits.

Les toitures vitrées sont utilisées dans la construction pour apporter de la lumière un cœur du bâtiment, elles apportent aussi un peu de chaleur du soleil.
Ici, nous avons le choix entre trois type de verre, le verre feuilleté, le verre trempé et le verre armé.
En simple vitrage:

-le verre feuilleté s'utilise sans limitation.
-le verre trempé s'utilise si :
  • l'épaisseur nominal vaut au max 4mm
  • la hauteur de chute est inférieur a 4 m par rapport au point le plus haut du vitrage
  • la surface de vitrage maximale est de 1.5m²
-le verre armé s'utilise soit si :
  • il est pris en feuillure sur sa périphérie( donc compris dans des rainures)
  • le vitrage présente 1 a 2 bords libres inférieurs à 60cm

En double vitrage:

- Le verre feuilleté est obligatoire sur la face intérieur et sur la face extérieur, on peut avoir du verre durci, trempé, recuit ou feuilleté.
- Le verre trempé s'utilise sur la face intérieur si :
  • l'épaisseur nominal vaut au max 4mm
  • la hauteur de chute est inférieur a 4 m par rapport au point le plus haut du vitrage
  • la surface de vitrage maximale est de 1.5m²
sur la face extérieur, ce sera du verre trempé ou feuilleté.

La préférence sera souvent portée sur le verre feuilleté car il ne pose pas de condition et peut être combiner pour s'autonettoyer.

4.  Les balustrades et garde-corps.

Les balustrade et garde corps en verre sont un moyen pour avoir un balcon fermé totalement sur la hauteur de la balustrade laissant passer un flux de lumière maximal et offrant une vision intérieur et extérieur.

Ici encore le verre feuilleté est la préférence car il assure une sécurité optimale, le verre trempé peut être utilisé mais uniquement pour les balustrades latérales d'escalier.

5.  Les cloisons internes.

Une cloison interne en verre apporte au bâtiment un plus point de vue confort et convivialité, de plus, cela permet de laisser entrer la lumière bien plus loin, donc de réduire l'éclairage artificiel, il va de sois que ses cloisons sont le plus souvent traversée à l'aide de portes vitrées elles-même.

Les parois vitrées donnent aussi une impression de grandeur.

Ici, l'utilisation d'un verre anti-incendie est fort répandue pour limiter les dégâts. Dans certaine immeuble, il existe même des couloirs d'évacuation d'incendie en verre.

voici un exemple de baie vitrée anti-feu pouvant résister jusque 180 min
On peut aussi utiliser le verre comme isolant acoustique.
deux types de verres sont généralement installé pour faire office de paroi vitrée, le verre trempé et le verre feuilleté.

  1. le verre trempé : - il est utilisé seulement si il n'y a pas de danger de chute.
  2. le verre feuilleté : - obligatoire si il y a danger de chute.

Si on cherche une sécurité optimale, la combinaison des deux est faite pour par exemple, les salles de sport. On disposera du coté intérieur du verre trempé, car il a une résistance supérieur, et face extérieur du verre feuilleté qui, si il y a dégâts retiendra tous le morceaux ensembles.

6.  Les planchers et escaliers.

Les planchers vitrés sont encore une bonne façon de faire entrer la lumière extérieur au plus profond d'un bâtiment, ça rend un bâtiment plus ouvert et lui confère une impression de grandeur.
Pour cette utilisation, il est OBLIGATOIRE d'utiliser du verre feuilleté, il peut s'avérer utile d'accompagner ce verre par un verre trempé pour augmenter la résistance aux charges qui seront très grandes. Les épaisseurs de verre seront plus importante vu la demande de résistance supérieur.


Les marches en verres elles sont plus anecdotique, c'est une histoire d'architecte, elles n'ont pas vraiment d'atout majeur mais doivent aussi obligatoirement êtres en verre feuilleté pour la sécurité.

Il faut remarque aussi que ce verre aura une finition de surface recherchée pour être adhérente.

7.  Les briques en verre.

Le verre peut aussi se trouver sous formes de briques de verre, celle-ci laissant entrer la lumière sans que l'on puisse voir distinctement a travers elles.
Il existe des briques pour toutes les applications dans le bâtiment:

7.1  Le toit :

ici on les appelleras plus tôt des tuiles

7.2  Les planchers :

Il existe une multitude de pavés en verre avec pour même objectif, laisser passer la lumière entre 2 étages.
Certains pavés ont une résistance au feu élevée.

7.3  Les murs :

  • peuvent atteindre une isolation thermique acceptable mais pas idéale
  • ont une résistance au feu élevée
  • atteigne une isolation acoustique de maximum 49dB

Vu son isolation thermique peu élevée, on la préférera pour des cloisons internes ou pour des lieu ou l'on ne vit pas.

8.  Bibliographie.

http://fr.wikipedia.org/
http://www.bpa.ch/
http://www.pilkington.com/
http://www.sevesglassblock.com/fr/